Galerie photo - Académie de la Martinique

Galerie photo de l'académie de la Martinique


IMG_1155.jpg
La mangrove du Galion près de l'usine sucrière et de la presqu'île de la Caravelle.380 viewsProtégée des houles violentes de l'Atlantique et de la côte au vent par la presqu'île ou la barrière corallienne, la mangrove peut se développer par endroit. Les activités industrielles et agricoles conduisent à sa destruction, laissant place à des tannes, des zones marécageuses non submersibles, en voie d'assèchement.
IMG_1157.jpg
L'usine sucrière du Galion à la Trinité.522 viewsFondée en 1865, au débouché de la rivière du Galion sur l'Atlantique, cette usine demeure en 2010, la seule usine sucrière encore en activité sur l'île. Elle peut produire 32 tonnes de sucre par jour. Sa consommation en énergie serait équivalente à celle d'une ville de 17 000 habitants ; de là la nécessité d'utiliser la bagasse, les résidus de cannes à sucre, pour alimenter les chaudières. L'usine traite en période de récolte (de janvier à mai), 700 à 900 tonnes de cannes à sucre par jour. Elle se situe donc non loin de la Nationale 1 et des plantations de cannes à sucre de la côte au vent ; la manutention doit être rapide afin d'éviter la dégradation des cannes .
IMG_1160.jpg
Le centre de valorisation organique (CVO) du Robert. 483 viewsCréé en 2005, le CVO est un centre de retraitement des déchets organiques biodégradables. Un centre de compostage produit du compost destiné à amender les terres agricoles, grâce à l'action d'organismes vivants aérobies, de bactéries et de champignons. Un centre de méthanisation, le 3e en France, fait brûler le méthane, le gaz issu de la décomposition des déchets par des bactéries anaérobies, pour produire de l'électricité (0,7 MW installé). On traite ainsi 60 000 tonnes de déchets par an.
IMG_1161.jpg
Le centre de valorisation organique (CVO) du Robert. 413 viewsCréé en 2005, le CVO est un centre de retraitement des déchets organiques biodégradables. Un centre de compostage produit du compost destiné à amender les terres agricoles, grâce à l'action d'organismes vivants aérobies, de bactéries et de champignons. Un centre de méthanisation, le 3e en France, fait brûler le méthane, le gaz issu de la décomposition des déchets par des bactéries anaérobies, pour produire de l'électricité (0,7 MW installé). On traite ainsi 60 000 tonnes de déchets par an.
IMG_1162.jpg
Le centre de valorisation organique (CVO) du Robert. 395 viewsSitué au cœur des grandes plantations de la côte au vent, à proximité des grands axes de communication (Nationale 1), d'une carrière, non loin du littoral et d'une station de pompage, l'industrie du compostage consomme beaucoup d'eau.L'ancienne carrière du Petit Galion va donner jour dès 2015 a un ISDND (Installation de stockage des déchets non dangereux) prévus pour accueillir 100 000 tonnes de déchets par an. On y récupérera le méthane. L'île produit 500 000t de déchets par an.
IMG_1166.jpg
L'usine sucrière du Galion à la Trinité.424 viewsFondée en 1865, au débouché de la rivière du Galion sur l'Atlantique, cette usine demeure en 2010, la seule usine sucrière encore en activité sur l'île. Elle peut produire 32 tonnes de sucre par jour. Sa consommation en énergie serait équivalente à celle d'une ville de 17 000 habitants ; de là la nécessité d'utiliser la bagasse, les résidus de cannes à sucre, pour alimenter les chaudières. L'usine traite en période de récolte (de janvier à mai), 700 à 900 tonnes de cannes à sucre par jour. Elle se situe donc non loin de la Nationale 1 et des plantations de cannes à sucre de la côte au vent ; la manutention doit être rapide afin d'éviter la dégradation des cannes .
IMG_1167.jpg
Bassin de décantation des eaux usées de l'usine sucrière du Galion à la Trinité.390 viewsL'usine extrait l'eau de la canne à sucre pour en garder le saccharose sous sa forme solide. D'où l'importance de ses effluents et sa situation près de la rivière du Galion.
IMG_1169.jpg
La Presqu'île de la Caravelle sur la côte au Vent, atlantique, vue de l'ouest.407 viewsSituée non loin d'une faille océanique active, elle constitue un des deux vestiges géologiques d'une petite île volcanique apparue il y a 30 millions d'années. Au premier plan, le Bois Neuf où l'on trouve encore des pétroglyphes amérindiens, la mangrove littorale au sud et les plantations de cannes à sucre. Au second plan, la zone artisanale et commerciale (ZAC) du Bac à la périphérie de la Trinité héberge grandes surfaces et maintenance automobile. Au dernier plan, le quartier Beauséjour de la Trinité.
IMG_1174.jpg
Antennes relais pour la radio, la télévision et la téléphonie mobile non loin du Vert Pré (le Robert). 471 viewsLa présence d'un relief difficile, constitué de mornes à plus de 300m d'altitude, oblige à densifier le maillage des réseaux de télécommunication notamment à l'intérieur des terres.
IMG_1179.jpg
Le bourg du Vert Pré (Le Robert).555 viewsGros bourg rural de 6000 habitants, il fait partie du Robert, la 3e commune la plus importante de Martinique. Situé dans les mornes, à plus de 300 mètres d'altitude, son économie est tournée vers l'agriculture familiale, l'élevage et l'agroalimentaire.
IMG_1185.jpg
Bâtiments de production et de stockage en chambre froide de la SNYL. (Le Robert)557 viewsLes installations se situent sur les terres de l'ancienne Habitation Directoire à proximité des principaux fournisseurs (éleveurs, arboriculteurs, sucrerie...), dans un paysage de bocage et de mornes.
L'agroalimentaire représente 45 % des effectifs salariés de l'industrie insulaire en 2010.
IMG_1186.jpg
La SNYL, Société Nouvelle des Yaourts Littée, au Vert Pré (Le Robert).619 viewsCette société agroalimentaire fondée en 1962, produit aujourd'hui près de 13 000 tonnes de laitages et de jus par an. Elle compte en 2010, 115 salariés. Dès l'origine, cette usine, spécialisée dans la production de yaourts et de jus, s'est établie à proximité de ses fournisseurs , sucrerie, arboriculteurs (goyaves, ananas, mangues notamment...) et surtout éleveurs bovins. La production est écoulée en direction du Lamentin à moins de 10 km et du Robert, deux des trois grandes aires urbaines de la Martinique.
209 files on 18 page(s) 15