Galerie photo - Académie de la Martinique

Galerie photo de l'académie de la Martinique


IMG_0875.jpg
Le Fort Saint Louis, à Fort de France.347 viewsCette pointe, à l'origine un îlet, est un emplacement stratégique pour la surveillance de la Baie des Flamands. Une forteresse de type Vauban y est édifiée en 1680 : elle protège le mouillage des navires. Ce fort aujourd'hui, quoique dépourvu d'intérêt militaire et classé monument historique, est une base de la Marine Nationale. La frégate Le Ventôse y est au mouillage permanent, spécialisée dans la lutte contre le narcotrafic. A l'arrière plan, dans la baie du carénage, la gare maritime reconstruite en 2010. Elle assure les liaisons interîles et accueille 150 000 passagers/an (en baisse). Enfin la darse de carénage où l'on caréne les navires de 20000 tonneaux.
IMG_0877.jpg
La rivière Madame et la Pointe Simon à Fort de France.338 viewsLa rivière Madame est canalisée : ses crues ont été à plusieurs reprises dévastatrices pour la ville (son débit peut alors atteindre 250m3/s, 1970). On estime à 9500 le nombre d'habitants concernés par les risques de submersion marine et les inondations à Fort de France...et le centre ville n'est en rien épargné (cyclone Dorothy en 1970, Luis en 1995...). On remarque le chantier de la Tour de la Pointe Simon commencé en 2008 et achevé en 2012 : la construction de ce bâtiment de 20 étage sur un sol marécageux et en zone sismique a exigé la mise en place de près de 120 piliers de béton jusqu'à 30 mètres de profondeur en guise de fondations .
IMG_0878.jpg
La Pointe Simon à Fort de France.317 viewsFort de France s'ouvre sur la Baie des Flamands. La Pointe Simon a fait l'objet de la création d'un terminal de croisière en 1992 avec un appontement réservé à deux navires de croisière de plus de 200 mètres afin de desservir directement le centre ville, le port de la Baie des Tournelles étant trop éloigné. Le tourisme de croisière a peu de retombées économiques pour la ville : un navire de 350 mètres transporte en effet près de 5400 passagers et c'est à lui seul, une ville flottante d'autant, que le nombre d'escale (une centaine) a diminué de plus de moitié depuis le début des années 2000.
IMG_0879.jpg
Vue sur Fort de France de l'ouest.365 viewsSur les mornes les quartiers Trénelle, Citron à l'arrière plan. Cet habitat spontané s'est particulièrement développé avec la crise de l'industrie sucrière dès les années 70 et le fort exode rural qui a suivi. Des estimations du ministère avancent que 30 % des constructions dans l'île auraient été réalisées sans permis, ce qui a alimenté le mitage des zones naturelles. L'espace des mornes, jusque là peu valorisé, difficile et où la pression foncière était absente a été massivement occupé. Situées à proximité des ravines de la Rivière Madame, ces zones sont aujourd'hui des zones à risques, sujettes aux glissements de terrain. On repère le carroyage colonial de Fort de France et les nouveaux aménagements : le chantier de la tour à la Pointe Simon (2008-2012), le centre commercial du cours Perrinon (22 000m², 2009 ) en centre ville. La rocade de Fort de France ouverte en 1980 sépare distinctement les quartiers d'habitats spontanés du reste de la ville.
IMG_0880.jpg
La Pointe de la Vierge à Schoelcher et le lycée Bellevue.389 viewsUne base nautique, une maison des sports en bordure de mer, puis au second plan à l'ouest, le lycée Bellevue et plus à l'est le lycée technique de la Pointe des Nègres ouverts respectivement en 1961 et 1957. Le stade Louis Achille est bien plus ancien, jadis dans les périphéries rurales de Fort de France. C'est l'histoire d'un espace jadis rural aujourd'hui considérablement urbanisé, à la périphérie de deux agglomérations.
IMG_0882.jpg
Base nautique de la Pointe des Nègres à Schoelcher.387 viewsLa Pointe des Nègres est équipé d'un phare. On y trouve également un fortin, la commune de Schoelcher - appelé avant 1888, Case Navire-, ayant été le témoin des combats navals entre anglais et français. Cette pointe tiendrait son nom des débarcadères aux esclaves alors emmenés vers le marché aux esclaves de Fort de France, la zone de Case Navire servant alors de mouillage.
IMG_0884.jpg
La rocade (Nationale 2) entre Schoelcher et Fort de France.356 viewsLa route nationale construite en 1963 et ses échangeurs fixent l'emplacement des grandes surfaces très nombreuses. Ces grandes surfaces, pour la plupart construites à la fin des années 1980, sont des hypermarchés (plus de 2500m²) et touchent essentiellement la clientèle venue, sur cet axe, de la périphérie et du littoral nord caraïbe.
IMG_0885.jpg
La cité Ozanam à Schoelcher.345 viewsPrès de la Nationale 2 construite en 1963, axe de la périurbanisation entre Schoelcher et Fort de France, la cité Ozanam est le plus grand ensemble HLM de l'île. Construit entre 1973 et 1975, il regroupe pas moins de 20 barres-jusqu'à 12 étages-, 900 logements et plus de 3000 habitants sur moins de 17 ha. Cet ensemble, en 2010 rénové, fait toujours face à des problèmes d'insécurité.
IMG_0887.jpg
L'hôtel Batelière**** à Schoelcher sur l'Anse Gouraud.390 viewsConstruit au début des années 70, cet hôtel de 200 chambres, spécialisé dans le tourisme d'affaire, a été géré par la société américaine Hilton. Cédé à plusieurs reprises, en raison de son manque de rentabilité, il est en 2010 propriété d'un groupe martiniquais -déjà propriétaire du Club Méditerranée à Sainte Luce.- et génére une centaine d'emplois. Sa situation illustre les aléas du tourisme de masse depuis ses débuts dans les Antilles. Il semble désavantagé par sa situation urbaine et, en dépit de la proximité d'un casino (au second plan), par le manque d'offres de loisir.
IMG_0888.jpg
L'Anse Gouraud et la cité Ozanam à Schoelcher.346 viewsLa continuité urbaine est très visible entre Schoelcher et Fort de France. La jonction se fait autour de la Nationale 2 construite en 1963, l'axe de la périurbanisation. La cité Ozanam est le plus grand ensemble HLM de l'île. Construit entre 1973 et 1975, il regroupe pas moins de 20 barres-jusqu'à 12 étages-, 900 logements et plus de 3000 habitants sur moins de 17 ha. Cet ensemble, en 2010 rénové, fait toujours face à des problèmes d'insécurité.
IMG_0891.jpg
Le quartier Case Navire à Schoelcher.320 viewsC'est le centre historique de la commune, partagé par la Nationale 2 qui le relie à Fort de France. On y trouve sur les hauteurs un campus universitaire, créé en 1970 et qui compte en 2010 près de 12 000 étudiants.
Un centre des Congrès Madiana, à l'est, est ouvert en 1998. Il compte 10 salles de cinéma et peut accueillir plus de 2000 spectateurs.
IMG_0892.jpg
Schoelcher, le Club Nautique311 viewsPrès de la rivière de Case Navire, le Front de Mer et le fameux Cercle Nautique. Schoelcher est devenue une station nautique affiliée en 1989. Le plan d'eau calme de l'Anse Madame a permis le développement de cette activité.
213 files on 18 page(s) 3