Galerie photo - Académie de la Martinique

Galerie photo de l'académie de la Martinique

Last additions
IMG_0867.jpg
Le terminal container de la Pointe Des Grives à Fort de France418 viewsOuvert en 2004, il accueille en 2010, 160 000 containers EVP sur pas moins de 16 ha. 2 quais, un de 460 mètres et un autre de 150 mètres peuvent accueillir 3 porte containers. Le déchargement est effectué par 3 portiques. 500 prises frigorifiques permettent d'assurer le stockage des containers réfrigérés (bananes) tandis que la manutention est assurée par une filiale de la CMA-CGM. Sur 3 millions de tonnes de trafic, les importations en représentent 70 % dont la moitié constituée par le pétrole brut. La Martinique exporte pour moitié des bananes (280 000t/an) et pour moitié des produits pétroliers finis.
Compte tenu du tirant d'eau, la capacité maximale des porte-containers accueillis ici est de 2260 EVP (2260 containers équivalent vingt pieds). Ce sont donc des navires modestes. Le port génère près d'un millier d'emplois directs et indirects.
Sep 12, 2013
IMG_0866.jpg
Le terminal container de la Pointe Des Grives à Fort de France442 viewsOuvert en 2004, il accueille en 2010, 160 000 containers EVP sur pas moins de 16 ha. 2 quais, un de 460 mètres et un autre de 150 mètres peuvent accueillir 3 porte containers. Le déchargement est effectué par 3 portiques. 500 prises frigorifiques permettent d'assurer le stockage des containers réfrigérés (bananes) tandis que la manutention est assurée par une filiale de la CMA-CGM. Sur 3 millions de tonnes de trafic, les importations en représentent 70 % dont la moitié constituée par le pétrole brut. La Martinique exporte pour moitié des bananes (280 000t/an) et pour moitié des produits pétroliers finis.
Compte tenu du tirant d'eau, la capacité maximale des porte-containers accueillis ici est de 2260 EVP (2260 containers équivalent vingt pieds). Ce sont donc des navires modestes. Le port génère près d'un millier d'emplois directs et indirects.
Sep 12, 2013
IMG_0865.jpg
Le terminal container de la Pointe Des Grives à Fort de France461 viewsOuvert en 2004, il accueille en 2010, 160 000 containers EVP sur pas moins de 16 ha. 2 quais, un de 460 mètres et un autre de 150 mètres peuvent accueillir 3 porte containers. Le déchargement est effectué par 3 portiques. 500 prises frigorifiques permettent d'assurer le stockage des containers réfrigérés (bananes) tandis que la manutention est assurée par une filiale de la CMA-CGM. Sur 3 millions de tonnes de trafic, les importations en représentent 70 % dont la moitié constituée par le pétrole brut. La Martinique exporte pour moitié des bananes (280 000t/an) et pour moitié des produits pétroliers finis.
Compte tenu du tirant d'eau, la capacité maximale des porte-containers accueillis ici est de 2260 EVP (2260 containers équivalent vingt pieds). Ce sont donc des navires modestes. Le port génère près d'un millier d'emplois directs et indirects.
Sep 12, 2013
IMG_0863.jpg
La Pointe Des Sables à Fort de France.494 viewsConstruction sur la mangrove, de la marina étang Z'abricots, à proximité de la Zone d'Activités et d'une zone résidentielle. On remarque les « bateaux-portes » qui servent de batardeaux et le navire de dragage de la zone de moins de 5 mètres de profondeur.Sep 12, 2013
IMG_0862.jpg
Installations militaires de la pointe Des Sables.515 viewsUne zone militaire ainsi qu'un dépôt de munitions de 7t sont situés sur la Pointe des Sables. Après travaux, le polygone d'isolement de cette zone a été réduit en 2014, afin de permettre l'urbanisation de la pointe Des Sables et la construction de la marina de l'Etang Z'abricot.
Sep 12, 2013
IMG_0857.jpg
Le pétrolier Lacanau dans le Cohé du Lamentin.499 viewsCe pétrolier de cabotage -il navigue le long des côtes- de 8000 tonneaux (tjb) fait partie d'une flotte de 2 à 3 caboteurs qui viennent régulièrement approvisionner les Centrales thermique de la Pointe Des Carrières (80MW) et de Bellefontaine (220MW) en fioul lourd, produit par la raffinerie de la SARA. Il peut en transporter plus de 10 000m3. Le cohé du Lamentin est une crique à l'intérieur d'une baie plus grande (Baie de Fort de France) : l'appontement y est relativement protégé. Chaque mois, des tankers de 60 000 tonnes ravitaillent la SARA. Leur déchargement prend trois à quatre jours. 88 % du pétrole vient de Norvège. Il met treize jours pour arriver sur l'île.
Sep 12, 2013
IMG_0856.jpg
Le pétrolier Lacanau dans le Cohé du Lamentin.450 viewsCe pétrolier de cabotage -il navigue le long des côtes- de 8000 tonneaux (tjb) fait partie d'une flotte de 2 à 3 caboteurs qui viennent régulièrement approvisionner les Centrales thermique de la Pointe Des Carrières (80MW) et de Bellefontaine (220MW) en fioul lourd, produit par la raffinerie de la SARA. Il peut en transporter plus de 10 000m3. Le cohé du Lamentin est une crique à l'intérieur d'une baie plus grande (Baie de Fort de France) : l'appontement y est relativement protégé. Chaque mois, des tankers de 60 000 tonnes ravitaillent la SARA. Leur déchargement prend trois à quatre jours. 88 % du pétrole vient de Norvège. Il met treize jours pour arriver sur l'île.
Sep 12, 2013
IMG_0855.jpg
Raffinerie SARA, zone industrielle de la Jambette, Fort de France516 viewsZone de stockage et de production de la Raffinerie des Antilles, installée dans la zone industrielle de la Jambette, à proximité du port de commerce de Fort de France et de l'aéroport du Lamentin. Fondée en 1969, elle appartient au groupe Total et compte environ 250 salariés en 2010.
Cette installation est classée SEVESO II et occupe 43 ha. 5 grands réservoirs de pétrole brut (50 000m3, 40 000m3 et 20 000m3) soit près de 150 000m3 de réserves assurant la sécurité des approvisionnements pour une durée de 50 à 70 jours.
Les réservoirs plus petits stockent les produits finis (kérosène, gazoil): au total 88 000m3.
Sep 12, 2013
IMG_0854.jpg
La mangrove de la zone industrielle des Mangles au Lamentin.480 viewsOn observe le mouillage de l'ïlet Cabrit sur lequel est aménagé depuis 1992 une station nautique, au cœur de la mangrove. Les deux zones industrielles de la Jambette à l'est -, avec la raffinerie de la SARA,- et des Mangles à l'ouest avancent sur la baie.Sep 12, 2013
IMG_0853.jpg
La Lézarde canalisée et l'aménagement du Morne Cabrit au Lamentin.488 viewsDepuis 1992, est aménagée une station nautique et un parcours sportif sur le morne Cabrit, au cœur de la mangrove entre la zone industrielle des Mangles et celle de la Lézarde. La Lézarde, la rivière dont le bassin versant est le plus important de la Martinique (116 km²), irrigue la plaine du Lamentin. Elle est vectrice d'inondations importantes notamment sur les grands axes de communication : son débit annuel moyen (1,8 m3/s ) étant régulièrement multiplié par 10 (81m3/s) voire par 80 lors des crues décennales (140m3/s) ou par 300 (600m3/s durant quelques heures en 1970 soit le régime moyen de la Seine) .
Sep 12, 2013
IMG_0849.jpg
La casse automobile Arcole sur la zone industrielle de la Lézarde au Lamentin.522 viewsCette casse, l'une des plus importantes de l'île, est régulièrement victime de grands incendies dues à la précarité des installations de sécurité. On observe ici, les effets de l'incendie en avril 2010 qui ravage comme déjà en 2005, le tiers des 2000m² de l'installation. Faute d'équipements correctement pressurisées, l'incendie a pu être maîtrisé grâce à la proximité de la Lézarde. Mais le problème de pollution demeure...
Sep 12, 2013
IMG_0848.JPG
Le parc de la société de collecte des déchets, FISER en Martinique, sur la zone industrielle du Lamentin.453 viewsLe parc de la société de collecte des déchets, FISER en Martinique, sur la zone industrielle du Lamentin.
Cette entreprise est spécialisée dans la collecte des déchets ménagers et industriels. (500 000 tonnes/an pour l'île en 2014)
La moitié des déchets de l'île sont des déchets ménagers soit 230 000 tonnes par an ; et sur 500kg par habitants ; seuls 6 sont recyclés... L'agglomération foyalaise à elle seule, produit 100 000 tonnes de déchets ménagers par an. Sa décharge, dans la zone industrielle de la Jambette est aujourd'hui fermée et son incinérateur en valorise 112 000 tonnes et à terme 172 000 tonnes. Fin 2014, la décharge du Céron à Sainte Luce ferme à son tour. Seul restera, l'ISDND (Installation de stockage des déchets non dangereux) prévu au Galion en 2017. ..
Sep 12, 2013
213 files on 18 page(s) 17