Galerie photo - Académie de la Martinique

Galerie photo de l'académie de la Martinique

Image search results - "commerciale"
IMG_0838.jpg
La plaine du Lamentin : monoculture de la canne et de la banane irriguée par la Lézarde.536 viewsLa Lézarde est le plus grand bassin versant de l'île avec près de 116km². Si la moyenne des précipitations y est d'environ 180 mm par mois, cette quantité peut en revanche, varier de 1 à 5 entre la saison sèche (le Carême, janvier à juin) et la saison des pluies (Hivernage, juin à décembre). Or chaque année, l'agriculture consomme 10 millions de m3 d'eau, soit le quart des prélèvements domestiques... La banane plus encore que la canne est très exigeante en eau (plus de 10 000m3 annuel à l'ha ). La banane représente près de 16 000 emplois directs et indirects en 2010 tandis que la filière canne en génère 5000.
Au fond : les hauteurs du morne Pitaut et une carrière d'andésite à Croix Rivail.
IMG_1094.jpg
Les étapes de la culture du bananier.311 viewsLe bananier est une plante herbacée et non un arbre. Une fois la récolte faite, on met en culture des plants sains après avoir labouré et détruits les plants précédents. On évite ainsi de laisser pousser les surgeons de la récolte précédente souvent porteurs de parasites : c'est un moyen de limiter l'épandage de produits phytosanitaires. La maturation prend 9 mois au terme desquels on coupe la plante pour décrocher les régimes de bananes. A proximité, les bâtiments de conditionnement. Le réservoir d'eau assure l'irrigation durant la saison sèche, la croissance d'un bananier exigeant pas moins de 2 m d'eau par mois.
IMG_1123.jpg
Récolte mécanisée de la canne à sucre au Robert.263 viewsLes terres plantées en banane concurrencent depuis les années 70 et la crise de l'industrie sucrière, les terres plantées en cannes à sucre. Ces deux cultures réclament beaucoup d'eau (plus de 10 000m3 par ha annuels), des systèmes de drain efficaces et des sols pas trop acides, bien amendés en chaux d'où leur présence massive sur le littoral atlantique où le rendement est en moyenne de 70 tonnes à l'hectare. La récolte est mécanisée -coupeuses automatiques-. Elle oblige à une manutention rapide.
IMG_1197.jpg
Les bâtiments d'exploitation de la plantation Belfort, au Lamentin.338 viewsLes bâtiments d'exploitation de la plantation Belfort assurent le conditionnement de la production. La plantation possède une société familiale de transformation des fruits tropicaux en fruits séchés créée en 1997, la société Caraïb'fruit.
Les camions chargent les containers et accèdent par une départementale à moins de quelques minutes des grands axes de communication de l'île. La banane représente près de 16 000 emplois directs et indirects en 2010.
IMG_1198.jpg
L'Habitation Belfort dans le quartier Soudon au Lamentin.356 viewsL'Habitation Belfort dans le quartier Soudon au Lamentin. Située au nord-est de la plaine du Lamentin, cette plantation bananière familiale de 65ha, ouverte depuis les années 1980, durement éprouvée par les épisodes cycloniques, s'est récemment convertie au « tourisme vert », l'agritourisme, avec l'ouverture d'un parc arboré et d'un musée à l'entrée de la plantation, consacré à l'agriculture créole et aux visites touristiques de la plantation. Cette plantation exporte 90 % de sa production de banane.
IMG_1208.jpg
La zone industrielle de Place d'Armes au Lamentin et ses grandes surfaces.313 viewsUne des cinq grandes zones industrielles du Lamentin. On y trouve également des coopératives agricoles comme l'ancienne SOCOPMA (1981-2013).
IMG_1214.jpg
Zone commerciale de la Galleria dans la zone industrielle les Mangles Acajou.357 viewsEdifiée en 1989 sur la friche industrielle de l'ancienne usine sucrière d'Acajou, c'est, en bordure de l'autoroute Fort-De-France-Lamentin, l'un des plus grands espaces commerciaux de l'île.
IMG_1216.jpg
Les Mangles Acajou, zone industrielle du Lamentin. 420 viewsCette zone industrielle longe la mangrove littorale et l'autoroute Fort de France-Lamentin, en périphérie de l'agglomération du Lamentin. Très fréquentée, on y trouve de grandes enseignes de la distribution, des concessionnaires automobiles, des magasins d'ameublement et de vêtements…
IMG_1218.jpg
Zone industrielle des Mangles en bordure de l'autoroute Fort de France-Lamentin. 397 viewsA la périphérie de l'agglomération du Lamentin, ce terre plein a été gagné sur la mangrove à proximité. Un système de canaux draine la plaine littorale. Le Lamentin compte pas moins de 5 zones industrielles : c'est le cœur économique de la Martinique.
     
9 files on 1 page(s)