Galerie photo - Académie de la Martinique

Galerie photo de l'académie de la Martinique

Image search results - "relief"
IMG_0893.jpg
Fond Lahaye à Schoelcher, sur l'Anse Collat.383 viewsLa croissance de Schoelcher a été continue et forte durant un demi siècle (1950-2000) : la population a doublé et se stabilise dès les années 2000 autour de 20 000 habitants. Cela a généré une très forte périurbanisation liée à la proximité de l'agglomération foyalaise, en particulier dans les mornes où la pression foncière est moindre.
Les lotissements se sont développés sur les pentes de Terreville et de Fond Rousseau vers l'est tandis que le fond occupé par la rivière de Fond Lahaye est délaissé. L'importance des dénivelés (plus de 200 mètres) de la ravine, liée aux contreforts des pitons du Carbet, rend le bassin versant très étroit et fait du quartier de Fond Lahaye, une zone à risque (zone orange) depuis 2004 date à laquelle le PPR a été achevé. Près de 2700 personnes sont concernées par le risque inondation et submersion à Schoelcher.
IMG_0905.jpg
Le tombolo de la Pointe du Bout aux Trois Ilets.319 viewsCes presqu'îles très découpées sur la côte sous le vent tranchent avec le continuum du nord caraïbe. Elles sont liées à l'activité volcanique très intense il y a 2 millions d'années. Fortement érodées sur le littoral, il ne reste des pentes de certains volcans que les dykes, les anciennes remontées magmatiques qui forment aujourd'hui l'essentiel des mornes, des presqu'îles et des îlets. A la différence du nord de l'île ces reliefs d'andésite ont été colonisés très tôt par les récifs coralliens: le « sable » blanc des Caraïbes, si recherché par le tourisme local, n'étant en fait que la calcite érodée provenant des mollusques et des madrépores.
IMG_0909.jpg
Le tombolo de la Pointe du Bout aux Trois Ilets.350 viewsCes presqu'îles très découpées sur la côte sous le vent tranchent avec le continuum du nord caraïbe. Elles sont liées à l'activité volcanique très intense il y a 2 millions d'années. Fortement érodées sur le littoral, il ne reste des pentes de certains volcans que les dykes, les anciennes remontées magmatiques qui forment aujourd'hui l'essentiel des mornes, des presqu'îles et des îlets. A la différence du nord de l'île ces reliefs d'andésite ont été colonisés très tôt par les récifs coralliens: le « sable » blanc des Caraïbes, si recherché par le tourisme local, n'étant en fait que la calcite érodée provenant des mollusques et des madrépores.
IMG_0942.jpg
Les mornes de la presqu'île du Sud Ouest près du Diamant.262 viewsIl s'agit d'un véritable parc de volcans plutôt récent (de moins de 10 millions d'années à moins de 500 000 ans) qui ne dépasse pas 400 mètres d'altitude. Le relief difficile conduit les axes de communication à longer le littoral et l'urbanisation ne dépasse pas les littoraux sud et nord de la presqu'île. L'intérieur est vide. Au loin, le morne Larcher, un strato volcan de 480 mètres d'altitude (2 millions d'années).
IMG_0943.jpg
Radar météo du Morne Pavillon près du Diamant.286 viewsSitué à 380 mètres de hauteur, le radar météorologique de la Martinique est utilisé pour les prévisions cycloniques et les prévisions météorologiques en liaison avec la préfecture et l'aéroport. A l'arrière plan, le Morne Larcher (480m) qui ferme ici un véritable "parc volcanique" de la presqu'île sud-ouest de l'île.
IMG_1174.jpg
Antennes relais pour la radio, la télévision et la téléphonie mobile non loin du Vert Pré (le Robert). 336 viewsLa présence d'un relief difficile, constitué de mornes à plus de 300m d'altitude, oblige à densifier le maillage des réseaux de télécommunication notamment à l'intérieur des terres.
IMG_1179.jpg
Le bourg du Vert Pré (Le Robert).378 viewsGros bourg rural de 6000 habitants, il fait partie du Robert, la 3e commune la plus importante de Martinique. Situé dans les mornes, à plus de 300 mètres d'altitude, son économie est tournée vers l'agriculture familiale, l'élevage et l'agroalimentaire.
 
7 files on 1 page(s)