Galerie photo - Académie de la Martinique

Galerie photo de l'académie de la Martinique

Image search results - "urbain"
IMG_0839.jpg
Périurbanisation sur la zone industrielle de Place d'Armes au Lamentin.434 viewsLa périurbanisation gagne sur les champs cultivés et sur des zones à risque : la Lézarde passe juste devant le lotissement assis sur des remblais qui ne dominent le cours d'eau que de 2 ou 3 mètres. Près de 3000 personnes seraient concernées par le risque de submersion et d'inondation sur la zone du Lamentin. La Lézarde est vectrice d'inondation importante notamment sur les grands axes de communication : son débit annuel moyen (1,8 m3/s ) étant régulièrement multiplié par 10 (81m3/s) voire par 80 lors des crues décennales (140m3/s) ou par 300 (600m3/s durant quelques heures en 1970 soit le régime moyen de la Seine).
IMG_0840.jpg
Zone industrielle de Place d'Armes au Lamentin.348 viewsVue de la Lézarde par le sud, elle concentre un grand nombre de grandes surfaces. On y voit les rond points qui fixent ces aménagements et le réseau des canaux de drainage de la plaine -inondable-. Les zones résidentielles et les logements collectifs se pressent autour de ces zones industrielles.
La Lézarde est vectrice d'inondation importante notamment sur les grands axes de communication : son débit annuel moyen (1,8 m3/s ) étant régulièrement multiplié par 10 (81m3/s) voire par 80 lors des crues décennales (140m3/s) ou par 300 (600m3/s durant quelques heures en 1970 soit le régime moyen de la Seine).
IMG_0841.jpg
Zone industrielle de Place d'Armes au Lamentin.394 viewsVue de la Lézarde par le sud, elle concentre un grand nombre de grandes surfaces. On y voit les rond points qui fixent ces aménagements et le réseau des canaux de drainage de la plaine -inondable-. Les zones résidentielles et les logements collectifs se pressent autour de ces zones industrielles.
La Lézarde est vectrice d'inondation importante notamment sur les grands axes de communication : son débit annuel moyen (1,8 m3/s ) étant régulièrement multiplié par 10 (81m3/s) voire par 80 lors des crues décennales (140m3/s) ou par 300 (600m3/s durant quelques heures en 1970 soit le régime moyen de la Seine).
IMG_0843.jpg
Zone industrielle de Place d'Armes au Lamentin.2024 viewsVue de la Lézarde par le sud, elle concentre un grand nombre de grandes surfaces. On y voit les rond points qui fixent ces aménagements et le réseau des canaux de drainage de la plaine -inondable-. Les zones résidentielles et les logements collectifs se pressent autour de ces zones industrielles.
L'ïle comprend 32 MW de puissance installée pour l'énergie photovoltaïque en 2012. Avec un rendement faible de 14 % -même en milieu tropical-, c'est à peu près la consommation de 5000 habitants (39 GWh/an).
IMG_0844.jpg
Zone de loisirs récente à la cité Petit Manoir au Lamentin.368 viewsCourts de tennis, circuit de modélisme (voiture), salles et terrains de sport sont construits à proximité d'un quartier défavorisé de la périphérie du Lamentin, cerné par les zones industrielles. A l'arrière plan, le lycée professionnel de Petit Manoir, créé en 1969, de 600 élèves et le collège de Petit Manoir, en zone d'éducation prioritaire. Le château d'eau dans cette zone, montre que l'on est bien dans une plaine ce qui n'est pas sans poser des problèmes sur le plan de la distribution de l'eau (pressurisation).
IMG_0846.jpg
Entrepôt dans la zone industrielle de la Lézarde au Lamentin.2058 viewsEquipés de panneaux solaires, ces entrepôts stockent les marchandises et véhicules importés pour les grands concessionnaires de la zone industrielle de la Lézarde (Renault Nissan entre autre...). La Martinique est un marché dynamique avec près de 10 à 15 000 véhicules vendus par an (dont plus de 2000 neufs). Cela est du à la croissance des foyers disposant de plusieurs véhicules. En outre, la part des ventes de 4X4 est trois fois supérieure à celle de la métropole (17 % contre 5 % en 2007).
IMG_0847.jpg
Entrepôt dans la zone industrielle de la Lézarde au Lamentin.348 viewsEquipés de panneaux solaires, ces entrepôts stockent les marchandises et véhicules importés pour les grands concessionnaires de la zone industrielle de la Lézarde (Renault Nissan entre autre...).
L'ïle comprend 32 MW de puissance installée pour l'énergie photovoltaïque en 2012. Avec un rendement faible de 14 % -même en milieu tropical-, c'est à peu près la consommation de 5000 habitants (39 GWh/an).
IMG_0848.JPG
Le parc de la société de collecte des déchets, FISER en Martinique, sur la zone industrielle du Lamentin.333 viewsLe parc de la société de collecte des déchets, FISER en Martinique, sur la zone industrielle du Lamentin.
Cette entreprise est spécialisée dans la collecte des déchets ménagers et industriels. (500 000 tonnes/an pour l'île en 2014)
La moitié des déchets de l'île sont des déchets ménagers soit 230 000 tonnes par an ; et sur 500kg par habitants ; seuls 6 sont recyclés... L'agglomération foyalaise à elle seule, produit 100 000 tonnes de déchets ménagers par an. Sa décharge, dans la zone industrielle de la Jambette est aujourd'hui fermée et son incinérateur en valorise 112 000 tonnes et à terme 172 000 tonnes. Fin 2014, la décharge du Céron à Sainte Luce ferme à son tour. Seul restera, l'ISDND (Installation de stockage des déchets non dangereux) prévu au Galion en 2017. ..
IMG_0849.jpg
La casse automobile Arcole sur la zone industrielle de la Lézarde au Lamentin.388 viewsCette casse, l'une des plus importantes de l'île, est régulièrement victime de grands incendies dues à la précarité des installations de sécurité. On observe ici, les effets de l'incendie en avril 2010 qui ravage comme déjà en 2005, le tiers des 2000m² de l'installation. Faute d'équipements correctement pressurisées, l'incendie a pu être maîtrisé grâce à la proximité de la Lézarde. Mais le problème de pollution demeure...
IMG_0855.jpg
Raffinerie SARA, zone industrielle de la Jambette, Fort de France350 viewsZone de stockage et de production de la Raffinerie des Antilles, installée dans la zone industrielle de la Jambette, à proximité du port de commerce de Fort de France et de l'aéroport du Lamentin. Fondée en 1969, elle appartient au groupe Total et compte environ 250 salariés en 2010.
Cette installation est classée SEVESO II et occupe 43 ha. 5 grands réservoirs de pétrole brut (50 000m3, 40 000m3 et 20 000m3) soit près de 150 000m3 de réserves assurant la sécurité des approvisionnements pour une durée de 50 à 70 jours.
Les réservoirs plus petits stockent les produits finis (kérosène, gazoil): au total 88 000m3.
IMG_0856.jpg
Le pétrolier Lacanau dans le Cohé du Lamentin.305 viewsCe pétrolier de cabotage -il navigue le long des côtes- de 8000 tonneaux (tjb) fait partie d'une flotte de 2 à 3 caboteurs qui viennent régulièrement approvisionner les Centrales thermique de la Pointe Des Carrières (80MW) et de Bellefontaine (220MW) en fioul lourd, produit par la raffinerie de la SARA. Il peut en transporter plus de 10 000m3. Le cohé du Lamentin est une crique à l'intérieur d'une baie plus grande (Baie de Fort de France) : l'appontement y est relativement protégé. Chaque mois, des tankers de 60 000 tonnes ravitaillent la SARA. Leur déchargement prend trois à quatre jours. 88 % du pétrole vient de Norvège. Il met treize jours pour arriver sur l'île.
IMG_0857.jpg
Le pétrolier Lacanau dans le Cohé du Lamentin.347 viewsCe pétrolier de cabotage -il navigue le long des côtes- de 8000 tonneaux (tjb) fait partie d'une flotte de 2 à 3 caboteurs qui viennent régulièrement approvisionner les Centrales thermique de la Pointe Des Carrières (80MW) et de Bellefontaine (220MW) en fioul lourd, produit par la raffinerie de la SARA. Il peut en transporter plus de 10 000m3. Le cohé du Lamentin est une crique à l'intérieur d'une baie plus grande (Baie de Fort de France) : l'appontement y est relativement protégé. Chaque mois, des tankers de 60 000 tonnes ravitaillent la SARA. Leur déchargement prend trois à quatre jours. 88 % du pétrole vient de Norvège. Il met treize jours pour arriver sur l'île.
95 files on 8 page(s) 1