Galerie photo - Académie de la Martinique

Galerie photo de l'académie de la Martinique

Most viewed
IMG_1191.jpg
Station d'épuration dans le quartier de Plaisance au Lamentin.396 viewsLa proximité d'une zone de confluence (Lézarde-Rivière Blanche), celle des zones agricoles et l'éloignement des grandes aires urbaines, obligent à un retraitement de l'eau autonome. Ici, la station d'épuration Plaisance-Désirade, du Lamentin, non loin de la Lézarde a une capacité de 3500 équivalent-habitants (EH). L'opérateur et le maître d'ouvrage est la CACEM, la Communauté d'Agglomération du Centre de la Martinique.
IMG_0895.jpg
Le quartier de Fond Lahaye à Schoelcher, sur l'Anse Collat.395 viewsSur les contreforts du massif des Pitons du Carbet et sur le piémont du Monre Bois d'Inde (532m), le parc naturel de la Martinique. La périurbanisation autour de Schoelcher gagne la moindre ravine et se ramasse sur le littoral où les grands axes de communication sont rejetés (Nationale 2). Le mitage gagne les hauteurs.
IMG_0914.jpg
La marina de la Pointe du Bout aux Trois ïlets.395 viewsElle accueille une centaine d'embarcations et la navette de Fort de France, tout en servant de base nautique aux hôtels proches : l'Hôtel de la Pagerie au sud, Carayou à l'est. Des residences de location sont disséminées autour. La commune des Trois îlets représente à elle seule 28 % des capacités hôtelières de l'île.
IMG_0918.jpg
Le tombolo de la Pointe du Bout aux Trois Ilets.395 viewsPartie intégrante du complexe hôtelier du Méridien construit en 1973, il intégrait une salle de spectacle et des salles de jeux. L'hôtel de 295 chambres est désormais désaffecté depuis 2007, victime d'un repli de l'activité touristique. Un plan de démolition est à l'étude, ces structures héritées des débuts du tourisme de masse ne correspondant plus aux standards du tourisme actuel. Il montre le caractère changeant et fortement concurrentiel de l'activité touristique dans la Caraïbe, susceptible de fragiliser les structures économiques de l'île.
IMG_1174.jpg
Antennes relais pour la radio, la télévision et la téléphonie mobile non loin du Vert Pré (le Robert). 395 viewsLa présence d'un relief difficile, constitué de mornes à plus de 300m d'altitude, oblige à densifier le maillage des réseaux de télécommunication notamment à l'intérieur des terres.
IMG_1200.jpg
La Centrale des Carrières au Lamentin, quartier Long Pré, le long des bananeraies.394 viewsCréée en 1980, cette entreprise gère l'extraction des gravières d'andésite. Le groupe Centrale des Carrières exploite trois carrières en Martinique dégageant près de 300 000 t de graviers, enrochements et terres végétales utilisés pour les remblais et les terrassements. Le BTP est un des premiers secteurs industriels de l'île avec pas moins de 5% des emplois de l'île. Cette filière doit assurer ses approvisionnements localement et les schémas d'aménagement intégrent l'extension des carrières.
IMG_1110.jpg
Le barrage de la Manzo au François.392 viewsCe barrage est destiné à l'irrigation des cultures commerciales et maraîchères de la plaine du Lamentin ; de là, la présence de la station de pompage au bas de la retenue.Construit en 1979, il s'agit d'un barrage poids, de 27 mètres de haut sur 365 de large, une construction qui résiste à des secousses sismiques, formé d'enrochements et de terre. Alimenté essentiellement par des conduites forcées venues de la Lézarde (0,8 m3/s), il génère un lac de retenue de près de 8 millions de m3, couvrant 85ha. Un évacuateur de crue ou déversoir protège l'ouvrage.
IMG_1205.jpg
La Centrale des Carrières au Lamentin, quartier Long Pré, le long des bananeraies.392 viewsCréée en 1980, cette entreprise gère l'extraction des gravières d'andésite. Le groupe Centrale des Carrières exploite trois carrières en Martinique dégageant près de 300 000 t de graviers, enrochements et terres végétales utilisés pour les remblais et les terrassements. Le BTP est un des premiers secteurs industriels de l'île avec pas moins de 5% des emplois de l'île. Cette filière doit assurer ses approvisionnements localement et les schémas d'aménagement intégrent l'extension des carrières.
IMG_0924.jpg
Vue sur l'Anse Mitan et la Pointe Etienne aux Trois îlets.391 viewsLes complexes hôteliers se sont fixés sur l'Anse Mitan, une plage de sable blanc de 1 Km. A moins de 50 mètres, on remarque les bungalows (132 chambres) du complexe hôtelier Bambou qui joue sur le caractère « authentique » « nature » « foklorique », l'idée d'un « village touristique ». Il est ouvert en 1983, avec l'essor du tourisme de masse aux Antilles.
IMG_1079.jpg
Les îlets du François et la baie du Simon.391 viewsCes ilets d'andésite sont issus de coulées volcaniques sous marines. Ces ilets constituent un attrait touristique du fait de la faible profondeur de l'Atlantique et des hauts fonds nombreux (la baignoire de Joséphine, les Fonds Blancs …). Ils sont protégés depuis 2007 par un arrêté préfectoral de protection du biotope, exception faite du grand îlet vers le nord, l'îlet Métrente. Cet îlet compte 21 résidences pour la plupart des résidences secondaires qui ne sont pas sans poser des problèmes sanitaires.
IMG_0909.jpg
Le tombolo de la Pointe du Bout aux Trois Ilets.390 viewsCes presqu'îles très découpées sur la côte sous le vent tranchent avec le continuum du nord caraïbe. Elles sont liées à l'activité volcanique très intense il y a 2 millions d'années. Fortement érodées sur le littoral, il ne reste des pentes de certains volcans que les dykes, les anciennes remontées magmatiques qui forment aujourd'hui l'essentiel des mornes, des presqu'îles et des îlets. A la différence du nord de l'île ces reliefs d'andésite ont été colonisés très tôt par les récifs coralliens: le « sable » blanc des Caraïbes, si recherché par le tourisme local, n'étant en fait que la calcite érodée provenant des mollusques et des madrépores.
IMG_1208.jpg
La zone industrielle de Place d'Armes au Lamentin et ses grandes surfaces.390 viewsUne des cinq grandes zones industrielles du Lamentin. On y trouve également des coopératives agricoles comme l'ancienne SOCOPMA (1981-2013).
213 files on 18 page(s) 8